Bienvenue à Kin

16h de vol, c’est long pis pas long en même temps.Ça dépend du point de vue.

Ou de la position dans son siège.

J’suis sûr que 16h couché, je serais très bon pour faire ça.

Mais bon, Kinshasa a su se faire pardonner la route.

Kinshasa la Grouillante. Tellement pleine de vie. 10 millions. Ou 15. C’est pas précis précis le recensement ici.

En route vers mon nouveau chez moi, des centaines de personnes traversent l’autoroute à qui mieux mieux. Sur une distance de 5 km.

Ça grouille à Kin.

*********

Je viens de finir The Hateful Eight sur l’écran désuet de Brussels Airline. Mon regard se perd à travers le hublot. Le tapis de nuage me rassure. J’suis un peu ankilosé des jambes, mais surtout du coeur.J’me ferais une séance d’Asana rien que sur un temps.

Puis ça me prends. Pour la première fois depuis cette folle odyssée. Et si je m’étais trompé? Et si j’avais franchi toutes ces étapes pour aller être malheureux ailleurs? Deux ans… Deux ans bordel de merde! La tête me tourne. Le manque de sommeil, l’inconfort et la Malarone auront eu raison de ma confiance absolue envers cette aventure. Je ferme les yeux et je pense à vous. Ça calme le tsunami.

**************

Je sors de l’aeroport. C’est la cohue. Deux hommes saisissent mon panier avec mes valises. Ils veulent à tout prix m’amener au taxi. Je refuse poliment. Ça ne suffit pas. Ils veulent à tout prix (et surtout à tout $) m’aider. Premier désarroi. Je cherche un peu des yeux pour quelqu’un qui viendra m’aider. C’est Papa Alphonse, digne Superman, qui vient me secourir. Il m’amène jusqu’au véhicule d’Oxfam en me donnant la première règle d’or en RDC : tout se paye.

En route vers la maison, Papa Alphonse me raconte son pays, ma nouvelle terre d’accueil. C’est doux d’entendre Papa Alphonse. C’est le meilleur tailleur en ville; sous ses mots, Kinshasa porte sa plus belle robe.

**********

Deuxième journée de travail déjà. Il me faut des photos passeport. Je suis avec ma boss et le chauffeur d’Oxfam. On s’arrête en plein milieu d’une intersection, genre de rond point. Le chauffeur baisse sa fenêtre et siffle. Un photographe traverse la rue bondée. Je sors du véhicule et je m’adosse sur un mur de ciment quelconque. Je prends ma plus intéressante photo passeport à vie. Très difficile de ne pas sourire; c’est un moment magique.

***********

J’arrive dans ma chambre. Ce sera ma première nuit à Kinshasa. Papa Alphonse m’a laissé chez Dieudonné, un collègue d’Oxfam qui m’héberge pour les premières semaines. Je me couche dans le lit. Je ferme les yeux. Je suis si serein. Si calme à l’intérieur. Je m’attendais à un choc en arrivant en Afrique. C’est tout le contraire. Je suis tellement bien. Je ne ressens pas le même état que lorsque je voyage. Je ne me sens pas un étranger ici. Je me sens un peu isolé du peuple, mais mon intégration viendra. D’abord la prudence, ensuite les liens. La ville m’a épaté. L’accueil a été fabuleux. Les deux bières m’aideront à dormir comme un bébé.

Je sourie. Je reconnais ce sentiment qui grandi dans ma poitrine. Je l’ai vécu plusieurs fois déjà, mais jamais ailleurs. Une étrange impression de déjà vu. Non pas sur une image, mais sur un état, des sensations.

Je suis arrivé à la maison.

Advertisements

4 réflexions sur “Bienvenue à Kin

  1. Ha Nathaniel!!! Voilà une partie de ce que l’Afrique t’apportera!!!! Être dans un état d’esprit comme si tu étais à la bonne place au bon moment!!!! Voilà ta preuve que tu as pris la bonne décision!!!!😉 Les doutes feront partie de ton quotidien pour un petit temps mais n’oublie jamais cet état de bien être!!!! Tu verras les doutes ne seront que passagés!!!!

    Aimé par 1 personne

  2. tous ces moments et ces états que tu qualifient de « magiques »,
    ces sentiments qui t’élèvent encore plus haut,
    et les tsunamis vécus et survécus,
    Merci de nous les faire ressentir.
    C’est bon.
    xxx

    Aimé par 1 personne

  3. tu rayonne tellement Nathaniel que l’afrique au complet va être subjugué…lol! plus sérieusement tu es bel et bien l’homme que je connais même dans ce lointain pays mais toi tu reste tout près de toi..c’est la meilleure résidence …là tout près de ton coeur qui s’émerveille…merci de nous partager ton arrivée… Michel

    Aimé par 1 personne

  4. tu es unique Nathaniel… mais je note que même en pays étranger tu demeure chez toi dans ton intériorité si magique si rassurant et si toi-même….
    Bonne route à toi …
    Ps les africains savent ils quelle genre de gars tu es…??? et ce dont tu es capable ? Ont-ils été prévenu?
    Sinon tu n’a pas fini de les surprendre !…
    Michel ..

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s