Petit lexique pour apprentis-Kinois. 1.

Heure. Aspect relatif de la temporalité. « On se rejoint à 13h » est davantage un souhait qu’un rendez-vous au sens propre. Ne pas s’inquiéter qu’à 14h, on soit toujours seul.

Prix. Chiffres fictifs mis sur les produits dans le seul but d’amorcer une discussion. Pour avoir le meilleur, il faut prendre le temps de créer une relation. Ce que j’adore.

Marcher. Activité déconseillé par presque toute la population. Les taxis clandestins à 50 sous pullulent sur les grandes routes.

Transport en commun. Littéralement. Transport. En. Commun. Genre j’ai une moto. On est 8. C’est nickel. P.s. Ne pas s’inquiéter des jambes qui dépassent d’une voiture.

Shegué. Nom donné aux enfants errants qui quémande l’argent. Pourrait se traduire aussi par extraordinaire-pickpocket.

Petit miracle. Quand quelque chose arrive et que ça nous renverse. Genre recevoir un mousseur à lait par son frère et sa belle-soeur. Genre un nuage tous les matins. Back to the dépendance. Caféinomane un jour…

Pré-dot. Première étape de 5 pour une éventuelle union entre deux êtres du sexe opposé. Ici, c’est l’homme qui donne la dot à la belle-famille. La pré-dot est la cérémonie « qui ouvre la porte ». On remet des objets et un montant d’argent convenus entre les deux parties. La belle-famille offre alors un repas et une soirée dansante . Pour les deux familles. Et pour votre fidèle mundele.  Cela permet au prétendant de se faire connaître. Dans le royaume canin, c’est l’étape du reniflage de derrière.

Dot. Deuxième étape. On redonne des objets et de l’argent. On refait la soirée dansante et le repas. Mais cette fois-ci, on invite plus de gens. Je suis en attente de l’invitation. Dans le royaume canin, c’est l’étape de marquer son territoire.

Mariage coutumier. Troisième étape. Souvent simultané avec la dot. C’est le mariage entre les clans. La famille est là. On mange. On fait la fête. Le marié repart avant la fin de la soirée. Il n’a pas le droit de consommer son mariage encore. Dans le royaume des meubles, c’est payer maintenant et consommer plus tard.

Mariage civil. Quatrième étape. On se marie devant les magistrats. Le montant demandé varie en fonction des partis présents. Un mariage avec un ou une Mundele coutera jusqu’à 3 fois plus cher. Ensuite, on fait la fête. Le mari repart encore bredouille. Dans le royaume des adolescents, c’est le moment du french au ciné-parc.

Mariage religieux. Dernière étape du chemin de croix. On est beau, on est propre. On mange, on danse. C’est incroyable! Les mariés connaîtront enfin s’ils sont compatibles au niveau des organes de reproduction. Dans le royaume de tout le monde, c’est le bout où y’a un oncle saoul qui danse du bassin.

Funérailles. Cérémonie qui commence en soirée et qui se termine le lendemain matin. Musique dans le tapis, band live, alcool, cris et pleurs. Tout au long. Genre toute la nuit. C’est particulièrement impressionnant à deux heures du matin. Après une pré-dot, un mariage coutumier et un karaoké. Avec plusieurs Tembo derrière la cravate. Et du whisky. Déconseillé aux cœurs sensibles.

Chenille. Deuxième étape de trois pour devenir un papillon. Sauf si on les mange avec son pundu. C’est délicieux.

Danser. Tu l’sais comment j’aime ça. Mais il doit pas y avoir beaucoup d’expatriés qui dansent. Chaque fois que je vais sur une piste de danse, c’est Michael Jackson revenu d’entre les morts. Dans les bars, dans un mariage, dans une cérémonie. Les gens hurlent. Sortent leur cellulaire. Je sais maintenant c’est quoi être une RockStar. Le nombre de vidéo de moi qui circulent dans Kin est épeurant. Impossible que je disparaisse sans laisser de trace. Il me manque juste ma partner.

17 juillet. C’est ma fausse fête. J’ai une amie qui se coeur à m’appeler à chaque année à cette date-là. Pour me dire joyeux non-anniversaire. 10 jours d’avance.

Subtilité. Action de glisser une définition pour ploguer son anniversaire dans 10 jours. Le mercredi 27 juillet.

Amour. Un miroir de toi. (J’pouvais pas finir autrement. Xxx)

Advertisements

3 réflexions sur “Petit lexique pour apprentis-Kinois. 1.

  1. Je te lis maintenant, un peu en retard ou au rythme de Kinshasa; t’as posté à 13h00, je te lis à 14. Des jambes qui sortent d’une voiture, ça me fait sourire; ça me rappelle que tu es loin. À Paris ou au Québec, c’est des bras qui sortent des voitures. Trop contents de prendre la route pour se rendre ailleurs, pas parce qu’on doit se rendre quelque part. À Paris ou au Québec, on aurait une « contravention » pour des jambes qui sortent des voitures: une « contravention » c’est un avertissement payant du pays des blancs. C’est surtout pour renflouer les coffres, parce que c’est jamais vraiment pour quelque chose d’important ces avertissements-là. Pour ce qui est du dancefloor, ils perdent rien pour attendre. Si ils trouvent qu’en solo t’es trippant, ils vont trouver qu’en duo ça déchire. Tout le monde sait que la chambre vacante, c’est pour la danseuse qui s’en vient se perdre l’âme avec son BFF, Michael Jackson ou pas. Et pis. Miroir, miroir, pas besoin de me dire c’est qui le plus charmant. Je le sais c’est qui. C’est mon meilleur ami. Pis yé à Kinshasa en ce moment. X

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s