Aigre Doux. 1.

Aigre Doux. Des fois, je suis longtemps muet. Même si j’ai la gorge pleine de fragments à te dire. Parce que, des fois, j’ai le besoin d’être ici. Et être ici, des fois, ça se conjugue mal avec là-bas. J’ai eu besoin d’être loin de toi. Pour être proche d’ici. Et de moi. C’est pas fin. Je sais. Mais j’ai jamais vraiment été bon pour être fin. J’ai toujours trop essayé d’être vrai. Pis Vrai pis Fin, sont pas toujours dans le même bateau. J’avais besoin de te l’expliquer. De te le dire.

Doux. Ma maman propriétaire me gâte beaucoup trop. Je suis comme son fils. Elle m’a acheté une friteuse pour que je puisse avoir des frites pour mes poutines maison. Et une machine nespresso. Une machine NESPRESSO. Genre du café incroyablement bon les matins. Attends. Arrête de me juger. Parce que les machines nespresso ça utilise des cups de plastique. Qui tuent la planète. Monsieur-je-suis-responsable a pensé à tout. Je me suis fait amener par un ami qui venait travailler sur le projet une capsule métallique réutilisable. Dans les dents objet du démon! Je t’ai (presque) angélifié.

Aigre. C’était une journée comme les autres. Puis le téléphone m’a craché dans la gueule que maman Annie était morte. Maman Annie, c’est une de mes partenaires locales avec laquelle j’ai travaillé depuis que je suis ici. Elle avait été malade. Très malade. Son estomac s’était perforé. Elle était à l’hôpital. Ici, on n’opère pas si tu n’as pas d’abord donné l’argent. Près de 1500$. US. Sa famille étant démunie, elle devait rentrer à la maison. La prière demeurait la seule solution financièrement possible pour eux. Un Ave Maria pour réparer l’estomac. J’en fais encore des ulcères. Alors on avait fait une petite levée de fonds. Une généreuse donatrice avait à elle-seule, financé les 2/3 de l’opération. Ça avait fait du doux. Des petits miracles qu’ils disent. Maman avait eu son opération. Elle allait mieux. Il y avait des hauts et des bas. Mais elle allait mieux. Puis elle n’était plus. En dedans d’une seconde. Elle était passée de l’autre côté. C’est moi qui a appris la nouvelle à sa meilleure amie. J’ai encore dans le creux du ventre l’arrière-goût de l’Impuissance.

Doux. J’aurai des vacances. À la mi-mai, je vais partir au Sénégal. Pour aller voir ma partner-in-crime avec qui j’ai découvert Kinshasa. Ma belle amie s’est arrachée de Kin pour devenir directrice d’une ONG là-bas. Et on va se retrouvailler. J’ai le cœur qui se festival quand j’y pense. Ça me fera un bien fou!!!

Aigre. Je me suis fait voler de l’argent à la maison. Environ 350$ US en francs congolais. Ça m’a fait un choc. Ça ne peut être, pratiquement, que ma maman qui me fait à manger ou une des sentinelles qui s’occupent de l’immeuble. J’suis tombé de haut. J’avais confiance. Et j’ai le sentiment de trahison qui me serre les tempes. La propriétaire voulait congédier la sentinelle. Je l’en ai empêché. Parce que je m’en voudrais toute ma vie qu’une personne perde son emploi alors qu’elle est innocente. Perdre son emploi pour vol, ici, ça prend des allures de condamnation à mort. Parce que tu ne pourras pas te trouver un autre emploi. Donc tu vas passer de vivre avec peu de moyens et le nécessaire, à survivre par tous les moyens nécessaire. Pour l’instant, j’ai fait changer les serrures et j’ai demandé à ces deux personnes, qui se déclarent innocentes, de ne plus venir chez moi. Pour l’instant. Je suis en dilemme moral encore. Je ne veux pas qu’ils perdent leur emploi. Mais je ne veux pas qu’ils viennent chez moi. Je veux bien les croire innocents, ou même passer l’éponge. Mais je n’ai plus confiance. Je verrai bien. Les nuits portent conseil j’imagine.

Doux. Après une procrastination légendaire, j’ai débuté mes cours de Lingala. Feux de Bengale. Deux amis et moi, on a commencé ensemble. Des cours à la maison. C’est. Gé. Ni. Al. J’adore. Je commence tranquillement à comprendre la structure du Lingala. C’est pas trop compliqué. Ensuite, je devrai apprendre les mots. Puis les accents toniques. Parce qu’un même mot peut avoir trois sens différents selon où tu places l’accent tonique. Je devrais finir par commencer par être plus fluide dans mon parlé. Je te préparerai un vidéo où je te parle en Lingala dans quelques temps. Tu verras la belle sonorité.

Aigre Doux. Mon dos va beaucoup mieux. Mais il est encore fragile. Mon dos, c’est comme une peine d’amour. J’ai le chagrin qui traîne un peu. J’ai le nostalgique aussi vif que le sciatique. J’aimerais ça être aussi vif qu’avant, mais je peux pas être aussi vite que Chronos. Faut que je le prenne en patience, mon mal. Ça va passer. Ça va ben aller, comme ils disaient.

Aigre. Dans le dernier mois, y’a eu beaucoup de mon absence qui m’a engourdi le dedans. La fête d’un an de Lélé. Le show de la Caravane. Les 15 ans de la troupe. Ton anniversaire. Pâques. La semaine de Relâche. J’ai beaucoup pas été avec toi en un court laps de temps. Ça fait parti du Deal, j’le sais ben. Mais des fois, le deal, il est plate. Même si je décide de rester. Même si je suis pas rentré. J’suis pas habitué de faire la split entre deux bonheurs. Ma flexibilité sera légendaire d’ici la fin de mon mandat.

Doux. C’est bon ma vie ici. Y’a des perles de magnificences qui parsèment tous mes week-ends. Mon ami qui a fait baptiser sa petite. Une petite inconnue qui pleurait à chaudes larmes dans les bras de sa grand-mère, que j’ai endormie en deux secondes dans les miens, ce qui m’a valu le surnom de papa-universel. Une amie qui achète de la Tembo rien que pour moi. Un ami qui m’invite à manger un poulet mayo pour me consoler. Une amie qui, malgré les fuseaux horaires, est synchronisée à ma pendule interne. J’ai recommencé à peindre comme le témoigne ma toile en tête de l’article. Autoportrait kinois 1 qu’elle s’appelle. Tout ça, c’est plein. C’est du tout-plein ici. Même quand je suis loin. Parce qu’on s’a quand même. Comme on dit ici, on est ensemble. Love.

Advertisements

Une réflexion sur “Aigre Doux. 1.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s